Secrets de Fabrication : la machine du Coeur de la ville.

Bonjour à tous !

Nous avons vu la dernière fois que l’Onorie est l’énergie qui constitue chaque être vivant à Terre sous Lunes. Mais elle peut également s’accumuler dans l’atmosphère et avoir un effet néfaste sur l’environnement. Pourquoi ? Principalement à cause de la magie. Les mages ont en eux beaucoup plus d’Onorie qu’un Sans-Pouvoirs. Cela leur permet de réaliser des sortilèges. Ces sortilèges sont donc des concentrés d’Onorie, qui est relarguée dans l’environnement de façon « anormale ». Ce phénomène s’opère aussi bien avec les mages qu’avec les Orbes (des sphères chargées avec un sortilège), que les Sans-Pouvoirs peuvent utiliser aussi. La surcharge d’Onorie a donc un impact sur l’évolution de tous les organismes et éléments qui baignent dedans.

Pour ce phénomène, je me suis inspiré de notre époque et du relargage massif de CO2 dans l’atmosphère depuis le début de la révolution industrielle, et de ses conséquences sur la planète. Et comme nous, certains habitants de Terre sous Lunes tentent d’enrayer cette catastrophe écologique. C’est comme ça que j’ai imaginé le Coeur de la Ville d’Artéria, une machine capable de capter l’excès d’Onorie de l’atmosphère. À défaut de diminuer les concentrations d’Onorie, cela permet au moins de la recycler. Comme expliqué dans le livre, le système est inspiré du système cardio-respiratoire des mammifères : les maisons qui captent l’Onorie comme les poumons, qui vont jusqu’à la pompe principale (le Coeur) grâce aux câbles (veines et artères) qui parcourent la ville. Ce sont nos panneaux solaires qui m’ont inspiré les plaques de Cristaux couvrant les toits des maisons, pour leur capacité à capter l’Onorie.

Mais le système majeur auquel je me suis référé, c’est la photosynthèse des plantes. Les plantes ont la capacité de capter le CO2, de s’en servir pour synthétiser les molécules dont elles ont besoin, et relarguer de l’oxygène. Les habitants d’Artéria n’arrivent pas encore à transformer l’Onorie néfaste en énergie propre, mais qui sait, peut-être dans le futur ?

#LEMERCENAIREDARGENT#romanheroicfantasy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.